Partages autour du jardin de Sylvie, une belle journée !

Ce dimanche 14 août, le soleil est à nouveau au rendez-vous sur les hauteurs de la Baraque Fraiture… Lorsque Sylvie parle de froid, de vent, de brouillard et d’hivers rudes, on a encore du mal à le croire ! Et pourtant, les conditions sont bien particulières ici, à 600 mètres d’altitude, dans le village le plus haut de Wallonie.

Une équipe de notre locale Nature & Progrès Ourthe Salm est présente pour accueillir les visiteurs, leur présenter l’association et ses actions et proposer quelques livres sur le jardinage biologique. De même, la Bibliothèque de Vielsalm présente quelques livres à emprunter de son rayon jardinage, et a apporté sa fameuse, belle et bien garnie grainothèque !

Sylvie emmène les visiteurs à travers le jardin. Potager, prairies, verger, basse-cour… Elle présente sa manière d’élever et de cultiver de manière biologique et même davantage : elle n’utilise même pas de bouillie bordelaise pour lutter contre le mildiou alors que ce remède est utilisé en bio. La raison : le cuivre ne se dégrade pas dans le sol, s’accumule au fil des usages de la b-b et finit par intoxiquer le sol. Sylvie préfère laisser faire la sélection naturelle pour des plants résistants, argumentant qu’elle ne vit pas de sa production et peut se permettre des basses récoltes pendant les années difficiles.

En cette mi-août, quelques porte graines sont présents dans le potager : pois, fèves, salade mizuna, fenouil, radis… Les semences mûriront d’ici la fin de la saison et seront utilisées l’an prochain ! Quelques affichettes de la maison de la semence « Graine d’Echange » donnent des explications sur la production de semences.

Les canards dévoreurs de limaces sont toujours objets de questions et font sourire les visiteurs. Leur efficacité est remarquable : ils ont dévoré tellement de limaces dans le potager qu’il n’en reste plus, et Sylvie les promène le matin dans ses prés et va chercher les limaces pour les plus jeunes. Attention, un canard coureur indien affamé dévorera volontiers quelques salades, Sylvie en a fait l’expérience cette année ! Tout est donc une question d’observation, explique-t-elle. Dès que les limaces manquent, elle garde les canards dans une zone herbeuse à proximité du potager.

Les oies, chèvres et moutons nous accueillent à la sortie du potager. Se dorant la pilule au soleil ou profitant de l’ombre, ils semblent mener une vie bien tranquille dans le jardin de Sylvie. En route pour le verger situé au bout du terrain, avec une belle vue sur la vallée du Martin Moulin et même sur la plaine de Bastogne où l’on voit les éoliennes de Bourcy, de Senonchamps et celles de Saint Ode. Le verger hautes tiges se porte tout aussi bien qu’en juin malgré le temps humide ! Les oies pourront bientôt, quand elles seront adultes et craindront moins de renard, y brouter la bonne herbe.

La visite se termine avec l’enclos des volailles. Le coq Ricco, les poules Cocotte et Brume et leurs trois petits poussins nous accueillent, de même que six petits canards coureurs indiens qui rejoindront bientôt leurs parents près du potager ou une famille d’accueil dans un jardin envahi de limaces.

Une belle journée, riche en échanges sous un beau soleil de fin d’été !

A l’année prochaine, sans doute, pour d’autres visites du jardin !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s