Une bonne introduction aux alternatives au système bancaire !

Ce mercredi avait lieu à Vielsalm la première conférence de notre cycle sur les finances alternatives. Un « apéritif » comme le précisait bien Eric Dewaele, notre orateur de Financité.

Cette introduction était la bienvenue pour chacun d’entre nous. Eric a commencé par un décryptage de la crise financière de 2008 qui a eu pour conséquences de mettre à mal les banques. Nous avons compris que les jeux joués par les banques américaines pour faire toujours plus de profit ont eu des conséquences partout, même dans nos régions. Les banques sont devenues « too big to fall », elles ont été « sauvées » par une intervention des Etats, causant indirectement les mesures d’austérité nécessaires pour retrouver les liquidités. Le système a causé un endettement indirect de la population, et ce sur plusieurs générations ! Les banques recommençant à créer des bulles financières pour récupérer l’argent perdu, on peut être certains que la crise connaîtra des répliques dans les années futures…

Devant ce tableau noir se dressent heureusement des alternatives multiples. Il y a des banques telles que Triodos qui propose une épargne permettant le financement de projets alternatifs, des coopératives telles que New-B ou le Crédal, mais aussi une multiplicité d’initiatives faisant appel aux d’investisseurs pour mettre sur pieds des projets (brasseries, fromageries, éoliennes…). Des systèmes privés de financement existent également, notamment dans des communautés autofinancées, courantes en Afrique par exemple. Il y a aussi les systèmes non monétaires comme les services d’échanges locaux, économie de troc et d’échange. Ces derniers devraient sans doute se développer en complémentarité avec le système économique classique, car une économie 100 % non monétaire ne permet plus de sécurité sociale, un système permettant la défense de chacun en cas de problème de santé par exemple. Et enfin, il y a les monnaies citoyennes. La Wallonie en compte 3, mais ce chiffre doublera d’ici la fin de l’année, et 15 projets sont en cours d’élaboration. Le « Sou Rire » est en préparation pour la région de Waimes – Malmedy – Stavelot – Vielsalm. Ce sont des « bons de soutien à l’économie locale » qui permettront de sensibiliser et d’intensifier les échanges locaux.

Nous voici prêts à développer ces thématiques dans les prochaines conférences ! Elles auront lieu les jeudi 29 septembre, 27 octobre et 24 novembre. Toutes les informations ici !


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s